Traitement lifting des bras

La peau de la face interne des bras possède un derme très fin ce qui fait qu’elle soit le plus souvent distendue par les variations de poids. Par ailleurs, la région contient une zone de graisse profonde résistante aux régimes. Lorsqu’il existe un excès graisseux avec une peau de relativement bonne qualité, une liposuccion seule peut suffire ; en revanche, si la peau est détendue, seul un lifting des bras pourra la remettre en tension.

Le lifting des bras interne ou lifting de la face interne des bras consiste en une remise en tension de la peau des bras lorsqu’elle est relâchée, le plus souvent associée à une liposuccion lorsqu’il existe un excès graisseux résiduel. Le relâchement cutané associé à l’excès de graisse peut être responsable d’une gêne esthétique voire fonctionnelle dans les cas plus importants avec frottements, irritation, macération.
L’intervention lifting des bras est réservée aux cas de relâchements importants, car l’emplacement de la cicatrice ne permet pas de la dissimuler facilement.

Contactez-nous pour recevoir plus d'informations concernant ce traitement

Comment se déroule le lifting des bras?

L’intervention nécessite une sédation de 2 heures, associée à une anesthésie locale à l’endroit de l’incision.

L’incision, et donc la cicatrice, est située sur la face interne du bras. Exceptionnellement, elle peut être située dans le pli de l’aisselle.

Une lipoaspiration est associée chaque fois qu’il existe une infiltration adipeuse de la région. La peau en excès est retirée à la demande. La plaie est suturée avec de la colle médicale (Dermabond®) permettant des douches le lendemain de l’intervention.

En fin d’intervention, nosu réalisons un pansement à l’aide de bandes élastiques collantes. Il est également possible de mettre en place un manchon compressif.

Les suites opératoires après le lifting des bras

Dans les suites opératoires, des ecchymoses (bleus) et un œdème (gonflement) peuvent apparaître. Ils régresseront dans les 10 à 20 jours suivant l’intervention lifting des bras.

Les douleurs sont en général peu importantes, limitées à quelques phénomènes de tiraillements et d’élancements.

Nous recommandons de prévoir un arrêt de travail de 1 à 3 semaines, en fonction de la nature de l’activité professionnelle.

La pratique d’une activité sportive pourra être reprise progressivement à partir de la 6ème semaine post-opératoire. La cicatrice est souvent rosée pendant les 3 premiers mois puis elle s’estompe en général après le 3ème mois, et ce progressivement pendant 1 à 3 ans.

Elle ne doit pas être exposée au soleil avant 3 mois.